New Report – The Innovation System of the Public Service of Canada

Written by , OPSI Staff

Today, the OECD Observatory of Public Sector Innovation (OPSI) is pleased to announce the release of The Innovation System of the Public Service of Canada, the first of the OECD’s reviews of a national public sector innovation system.

The report was launched at a panel discussion at OPSI’s conference “Innovation in Government: Steps, Leaps and Bounds” with speakers including:

  • Marco Daglio, Head of the Observatory of Public Sector Innovation, OECD
  • Rodney Ghali, Assistant Secretary of the Privy Council Office, Canada
  • Göran Marklund, Deputy Director General, Vinnova, Sweden
  • Liz McKeown, Director, Public Policy Analysis, Office for National Statistics, United Kingdom
  • Robert Watt, Secretary General, Department of Public Expenditure and Reform, Ireland.

The report, undertaken in partnership with the Impact and Innovation Unit in the Privy Council Office and with Global Affairs Canada, provides an in-depth examination of the innovation system of the Public Service of Canada. The report investigates why a more systemic approach to public sector innovation is required and, building on insights from the Canadian context, outlines a new framework to assist Canada and other countries in thinking about the purpose, nature and effectiveness of their own innovation systems.

Key points

Some of the key findings and observations from the report include:

  • The Government of Canada starts with a strong base, having a long demonstrated history of innovation. The civil service also has a longstanding awareness and appreciation of the need for innovation.
  • There has been an ongoing recognition that the Public Service of Canada needs to continue to adapt and be responsive. Respective Clerks (the Heads of the Public Service) have repeatedly identified the need to go further.
  • Much of the ‘low-hanging’ fruit (i.e. activities to support public sector innovation such as awards, efforts to remove hurdles, introduction of new tools) has already been picked, but this is unlikely to lead to long term sustainability.
  • The innovation system is still relatively fragmented, in that most actors are experiencing the same system in different ways. New approaches are needed.
  • The Canadian Public Service has made some significant steps towards a more systemic approach to public sector innovation. However, it is likely that without continuous efforts and direction the innovation system will not be able to consistently and reliably contribute to the delivery of the best outcomes for citizens.

Given that much is still being learnt about public sector innovation, the report avoids a prescriptive approach as to what should be done. It identifies potential areas of intervention, but recognises that the context will continue to evolve, and that the specific actions taken should be matched to the ambitions and intent of the Public Service of Canada.

An innovation system is made up of many parts and contributed to by many actors. The effectiveness of the innovation system – i.e. its ability to consistently and reliably develop and deliver innovative solutions that contribute to achieving the goals and priorities of the government – will depend on collective effort, involving action from different actors at the individual, organisational, and system levels.

While a range of options are put forward, the aim of this review, and the guidance included within it, is to help provide a reflection of the system so that all actors can see themselves within it. This can provide a contribution to the ongoing discussion and deliberation about what the collective aim for innovation is within the Public Service of Canada, and how everyone can play a part, and be supported in that.

Further Information

Further information can be found on the project page, including a high-level companion piece.

A webinar will be held on Wednesday 5 December to provide an overview of the report to any interested parties – register here.

Interested in public sector innovation? Sign up to the OPSI newsletter OPSI, or get in touch with us at [email protected] or @OPSIgov.

L’Observatoire sur l’innovation dans le secteur public (OPSI) de l’OCDE est heureux d’annoncer la publication du Le Système d’innovation de la fonction publique du Canada, le premier de ses examens par l’OCDE d’un système national d’innovation dans le secteur public.

Le rapport a été lancé lors d’une table ronde tenue lors de la conférence de l’OPSI intitulée «Innovation in Government: Steps, Leaps and Bounds», avec des conférenciers, parmi lesquels:

  • Marco Daglio, Chef de l’Observatoire sur l’innovation dans le secteur public, OCDE
  • Rodney Ghali, Secrétaire adjoint du Bureau du Conseil privé, Canada
  • Göran Marklund, Directeur général adjoint, Vinnova, Suède
  • Liz McKeown, Directrice, l’Office des statistiques nationales, Royaume-Uni
  • Robert Watt, Secrétaire général, Département des dépenses publiques et de la réforme, Irlande.

Le rapport, réalisé en partenariat avec l’Unité de l’impact et de l’innovation du Bureau du Conseil privé et avec Affaires mondiales Canada, propose un examen approfondi du système d’innovation de la fonction publique du Canada. Le rapport examine les raisons pour lesquelles une approche plus systémique de l’innovation du secteur public est nécessaire et, en s’inspirant du contexte canadien, décrit un nouveau cadre destiné à aider le Canada et d’autres pays à réfléchir à l’objectif, à la nature et à l’efficacité de leurs propres systèmes d’innovation.

Les points saillants

Parmi les principales conclusions et observations du rapport, on peut citer :

  • Le gouvernement du Canada a déjà avec une base solide, ayant une longue histoire d’innovation démontrée. La fonction publique est également consciente depuis longtemps du besoin d’innovation.
  • Il est de plus en plus reconnu que la fonction publique du Canada doit continuer à s’adapter et à être réceptive. Les greffiers respectifs (les chefs de la fonction publique) ont souligné à plusieurs reprises la nécessité d’aller plus loin.
  • Une grande partie des résultats à portée de main (c’est à dire des activités visant à soutenir l’innovation dans le secteur public telles que des prix, des efforts pour éliminer les obstacles, et l’introduction de nouveaux outils) a déjà été effectuée, mais il est peu probable que cela conduise à une durabilité à long terme.
  • Le système d’innovation est encore relativement fragmenté, dans la mesure où la plupart des acteurs connaissent le même système de différentes manières. Des nouvelles approches sont nécessaires.
  • La fonction publique canadienne a fait d’importants progrès en vue d’une approche plus systémique de l’innovation dans le secteur public. Cependant, il est probable que sans efforts et instructions continus, le système d’innovation ne pourra pas contribuer de manière cohérente et fiable à la réalisation des meilleurs résultats pour les citoyens.

Étant donné que l’on apprend encore beaucoup sur l’innovation du secteur public, le rapport évite une approche normative quant à ce qui devrait être fait. Il identifie les domaines d’intervention potentiels, mais reconnaît que le contexte continuera d’évoluer et que les actions spécifiques entreprises doivent être adaptées aux ambitions et aux intentions de la fonction publique du Canada.

Un système d’innovation est constitué de nombreux éléments, et de nombreux acteurs y ont contribué. L’efficacité du système d’innovation, c’est-à-dire sa capacité à développer et à fournir de manière cohérente et fiable des solutions innovantes contribuant à la réalisation des objectifs et des priorités du gouvernement, dépendra d’un effort collectif impliquant l’action de différents acteurs aux niveaux individuel, organisationnel et systémique.

Bien que diverses options soient proposées, le but de cet examen, ainsi que les directives qu’il contient, est de contribuer à donner une image du système afin que tous les acteurs puissent s’y voir. Cela peut contribuer aux discussions en cours sur l’objectif collectif d’innovation au sein de la fonction publique du Canada et sur la manière dont tout le monde peut jouer un rôle et être soutenu dans cette tâche.

Des informations complémentaires

Vous trouverez plus d’informations sur la page du projet, y compris un document complémentaire de haut niveau.

Un webinaire aura lieu le mercredi 5 décembre pour donner un aperçu du rapport à toutes les parties intéressées – inscrivez-vous ici.

Intéressé par l’innovation du secteur public ? Inscrivez-vous à la newsletter OPSI ou contactez-nous à l’adresse [email protected] ou @OPSIgov.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *